jeudi , septembre 19 2019
Home / Le Grand Nord / Graduation de 183 étudiants de l’Université publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH)

Graduation de 183 étudiants de l’Université publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH)

183 étudiants de l’Université publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH) ont reçu, le dimanche 9 décembre 2018, leurs parchemins, après avoir bouclé quatre ans d’études, soit 2013 – 2017, soit 2014 – 2018, dans cette institution publique vieille d’une décennie.

La cérémonie de fin des études théoriques, couramment appelée graduation, s’est déroulée à la basilique Notre-Dame du Cap-Haïtien, en présence du Conseil de l’Université (CU), de la communauté universitaire du Nord et des représentants de la société civile.

Cette nouvelle cohorte d’étudiants finissants formant la promotion « Leslie François St. Rock Manigat » est graduée en tourisme et hôtellerie, en sciences de l’éducation et en administration des affaires.

Le recteur de l’Université publique du Nord au Cap-Haïtien, le professeur Délide Joseph, dans son allocution de circonstance, a, d’entrée de jeu, exprimé à l’assistance la volonté de l’UPNCH de bien former les jeunes, car la formation de qualité, croit-il, reste le seul moyen pouvant permettre au pays de prendre les rails du développement.

«Par votre présence ici, chacun en vos rang et qualité, vous nous réconfortez dans notre conviction profonde que seul l’homme haïtien fera Haïti et que la seule vocation qui puisse donner satisfaction à notre conviction reste la formation de qualité des ressources humaines en Haïti », a-t-il enseigné.

Il en a profité pour camper l’ancien président Leslie Manigat dont la promotion porte le nom.

«Chers récipiendaires, votre promotion porte le nom d’un illustre homme, professeur d’université, politicien, historien, homme de science, érudit qui, aujourd’hui encore, même après sa mort, œuvre pour la revalorisation de l’expertise nationale. Vous vous verrez votre destinée confondue avec l’expérience d’un homme qui par le passé a servi avec honneur Haïti et continue encore de nous servir avec dévouement au travers de ces œuvres et de ces productions intellectuelles», a-t-il prédit.

«Ces promotions dites Leslie François Manigat, du nom de cet infatigable citoyen, du nom de ce garant de la nationalité haïtienne, du nom de ce fils d’Haïti tout simplement est d’augure auguste pour la région du grand Nord et Haïti en general», a rêvé le professeur Joseph.

Il a exhorté les récipiendaires à prendre l’ancien président comme guide.

«Vous avez un exemple comme repère, vous avez une source du savoir disposée à accompagner chacun de vous au travers des nombreuses publications savantes du professeur Leslie F. Manigat», a conseillé le #1 de l’UPNCH.

M. Délide a utilisé la cérémonie de graduation du dimanche 9 décembre pour informer au public la signature récente de deux accords passés avec deux universités, dont l’une en Afrique.

«Je voudrais saisir l’occasion pour fixer ici une dimension régionale et internationale par la signature récente de deux accords de coopération, l’un avec l’université d’ABOMey-CALAVI au Bénin, en Afrique de l’Ouest, et l’autre avec l’université des Antilles, en Martinique. Ces coopérations ouvrent le champ du savoir à nos étudiants, nos étudiantes mais aussi aux professeurs. Nous en sommes très fiers», s’est réjoui le docteur qualifié en histoire contemporaine.

Il a salué le courage des récipiendaires et l’abnégation des professeurs qui, selon lui, ont pu résister aux différents défis. Il croit que les 183 jeunes gradués ne vont pas tarder à intégrer le marché du travail.

«Permettez-moi d’établir un parallèle entre ces promotions 2013-2017 et 2014-2018 et la situation d’espoir renaissant de l’UPNCH. Ces récipiendaires ont vécu leur formation au rythme des crises structurelles incessantes et aujourd’hui l’achèvent au rythme de la sortie de crise, et qu’il me soit permis de formuler le vœu d’un parachèvement de cette formation par une insertion professionnelle rapide dans le monde de l’emploi coïncidant avec une amorce de développement d’Haïti et confirmation de bons résultats macroéconomiques à l’échelle nationale, régionale et internationale», a-t-il souhaité.

Le recteur Joseph donne la garantie que l’UPNCH continue de former de bons cadres pour le Nord en particulier et pour Haïti en général.

«Sans prétention et avec beaucoup d’ambitions, l’UPNCH s’est donnée comme devise de marcher avec notre siècle qui avance allègrement vers une mondialisation, aux exigences techniques et pédagogiques. Des exigences qui s’appliquent à tous. Sans prétention et avec beaucoup d’ambitions, l’UPNCH s’est donnée comme leitmotiv,la permanente recherche de la qualité et la culture de l’excellence. Et c’est avec beaucoup d’ambitions que les récipiendaires des deux présentes promotions ont pu surmonter les difficultés de l’apprentissage et de la confrontation avec le monde professionnel, parce que transmettre le savoir requiert un professionnalisme, a vanté M. Joseph, informant que l’université publique s’inspire de techniques modernes de formation, collabore avec des universités internationales.

Le Premier ministre Jean-Henry Céant et la ministre à la Condition féminine et aux Droits de la femme ont été respectivement le parrain et la marraine de cette nouvelle promotion d’étudiants finissants de l’UPNCH. Absents de la cérémonie, ils se sont fait représenter respectivement par Jorchemy Jean-Baptiste et Mme Fernande Placide.

Gerard Maximeau Source Le Nouvelliste


About admin

Check Also

Imagine Losing 20 Pounds In 14 Days!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …