mercredi , novembre 20 2019
Home / National / Le vote d’Haïti à l’OEA n’est pas contre le peuple vénézuélien mais en faveur de la démocratie, dixit Pascal Adrien

Le vote d’Haïti à l’OEA n’est pas contre le peuple vénézuélien mais en faveur de la démocratie, dixit Pascal Adrien

Pascal Adrien
Pascal Adrien

Le porte-parole du premier ministre Jean-Henry Céant a défendu durant tout le week-end, notamment à « moment Vérité » sur Signal FM samedi, le vote  jeudi d’Haïti à l’OEA, contre la légitimité du président vénézuélien Nicolas Maduro, investi le même jour pour un second mandat de 6 ans.

S’il est vrai que le président Jovenel Moise avait salué la réélection en mai dernier du dauphin de feu Hugo Chavez, Pascal Adrien  a précisé que « beaucoup d’eau a coulé sous le pont entre temps ».

D’ailleurs, fait-il remarquer, contrairement aux prescrits de la constitution vénézuélienne, le président Maduro n’a pu prêter serment au parlement, la seule institution que contrôle l’opposition.

Le vote d’Haïti à l’OEA tient compte des rapports de la mission diplomatique du pays à Caracas et il intervient pour défendre les principes démocratiques, a dit pascal Adrien.

Il rappelle que c’est en vertu de ces mêmes principes démocratiques auxquels les deux pays adhèrent par leur appartenance à l’organisation hémisphérique, que Caracas avait choisi de ne pas reconnaître le gouvernement Boniface-Latortue en 2004 et avait soutenu l’embargo imposé à Haïti en 1991 et dont les stigmates sont encore visibles aujourd’hui.

Haïti a voté contre la légitimité du président Maduro conformément au chapitre 2, à l’article 5, alinéa D de la charte de Bogota, qui prône le respect de l’effectivité de la démocratie participative, a soutenu Adrien, précisant que certaines prérogatives dévolues au parlement vénézuélien sont pour le moment assurées par le gouvernement de Maduro.

Il a également évoqué la nécessité de garantir la sécurité intérieure de la région rappelant que plus de 2 millions de vénézuéliens ont déjà fui leur pays.

Nous n’avons pas voté contre le peuple du Venezuela. La preuve, dit-il, c’est que si vous allez à Caracas aujourd’hui, nombreux seront les vénézuéliens qui vous diront qu’ils apprécient la position d’Haïti à l’organisation des Etats Américains.

Pascal Adrien a également démenti les allégations selon lesquelles Haïti a voté sous le dicta d’un pays tiers. Faux, a-t-il dit, martelant que Port-au-au-Prince a voté en toute souveraineté

Haïti fait partie des 19 pays qui ont voté contre la légitimité du président Maduro. Et 6 autres  ont voté contre la résolution et 8 se sont abstenus.  

Source HPN


About admin